Magali

Magali

1-20161130150833-dsc014241-20161123170520-dsc01389

  1. MAGALI
1-20160824092317-magaliassis
Magali assise
1-20160818180325-dsc03951
Autre Magali assise

1-20160426172205-magali
Magalie Couchée

Retour

 

Question

31032009
Alcool, tabac voiture de sport femmes et cranes
4752634573843-bureaurivoire
Alcoolique devant son double
DSC00004
Pour rejoindre l’inaccessible étoile
DSC00007
To be or not
DSC00184
Femme aretes de piccoler
Moretti
Seul les hommes piccolent
n1234513571_30284529_8999[1]
interroges-toi

Tête réduite

  1. Tête réduites
Les « tsantzas » sont apparues il y a plusieurs milliers d’années. La réalisation d’une tsantza est une quête initiatique réalisée dans la célébration d’un rituel immuable. C’est un acte guidé par une volonté de se faire justice, de se faire vengeance. Ainsi, pour se venger d’un homme, on va se battre avec lui, puis, une fois l’adversaire tué, le décapiter et faire réduire sa tête tout en prenant soin de bien emprisonner son esprit vengeur (« Muisak »). Réduire la tête permet d’enfermer l’esprit du défunt à l’intérieur et donc de se prémunir de sa vengeance, mais aussi de s’approprier sa force et ses qualités. Parfois, afin d’éviter de futurs problèmes, la famille de l’adversaire est également assassinée et toutes les têtes sont réduites. Ces pratiques ont effrayé les conquistadors lors de leur découverte des Jivaros1. De violents affrontements ont eu lieu entre les Shuars et les Espagnols. Les dizaines de milliers de têtes espagnoles qui furent réduites en un demi-siècle de combats contribuèrent à alimenter la légende des « sanguinaires » Shuars réducteurs de têtes.

Russe

Retour

Staline
Staline
1-20180104145734-20180104-144638
Lénine à sa table de travail.
20180102_093025
Souvenirs

Retour

zyganov-004.jpg

Belle Russe

Lénine
Natacha
Unknow
vielle russe
10200995463748848
Moudjik
Leon Bronstein
Kroupskaia
Lénine
Staline
Zaporov
Poutine
Lénine jeune
Staline
Natacha
femme russe

 

Autoportrait

  1. Famille
  2. AUTOPORTRAIT Robert Gauthier

Autoportrait vers mes 15 16 ans

Autoportrait bac au lycée Ferrié Draguigan
autoportrait premiere année médecine
1975  Lyon Certificat de Biologie
1982  Hôpital Pasteur Nice Labo d’anatomie avec Pierre Terestri
1982  Autoportrait
1983 Autoportrait

 

20171204_154656
1998 deux générations

1999 trois générations de Gauthier aimant champagne

2010  avec professeur Morin Faculté de Médecine Jacques Lisfranc Saint-Etienne
2013  Autoportrait
2019
2019

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑